Faire « La tête au carré », au sens figuré, signifie se disputer, se battre dans le but de remettre les choses en ordre. En neutralisant les visages, j’aborde l’humain sans plus aucun affect et je fais de l’espace de la tête un module interchangeable et vide,  libre de toute interprétation.

Série de 15 photographies réalisée en 2013/2014